Ateliers « Boites à émotions »

Boîte à chagrin, Boîte à bonheur

Un été, des vacances…
Un neveu, une tata et un livre de contes…

Atelier Contes

Un conte qui raconte l’histoire d’une classe de petits poissons dont l’un d’eux n’arrive pas à se concentrer car il traine avec lui des soucis qu’il n’arrive pas à dire. Des soucis familiaux, comme souvent. Des soucis que la maîtresse poisson lui dit de déposer dans la boîte faite pour ça, au fond de la classe, quand il arrive le matin. Des soucis que tous les petits poissons déposent et confient à la boîte la matin leur permettant de suivre les cours le cœur plus léger.

Un neveu qui se débat au milieu d’un sanglot avec quelques émotions parasites dont il ne sait que faire, à qui il ne sait confier faute de se sentir écouter, compris.

Une tata qui repense à ce conte et qui lui propose une chose :
« Si tu veux, on va faire comme dans le conte : on va te trouver une boîte dans laquelle tu pourras confier ce que tu ne sais pas dire à des humains – des chagrins, des peurs, des colères – pour que ça ne reste pas en toi comme un gros bouchon d’émotions prêt à exploser n’importe quand et n’importe comment aussi ! Dedans, tu pourras laisser des petits mots, des dessins, des paroles aussi et même des larmes ! Et tu sais quoi ? On va même trouver une boîte à bonheur !! Parce que les bonheurs tu pourras les relire, les regarder quand tu en auras envie et te souvenir de ce que tu aimes aussi ! Tu es d’accord ? »
« Oui… ! »
« Tu la voudrais comment ta boite à chagrin ? »
« Ben… pas en bois parce que si je pleure, avec l’eau ça va gonfler… » (!)
« Ok ok ! Quelle couleur ? »
« Heu… rouge »
« Ok, et la boite à bonheur ? »
« Je sais pas… »
« Bon, je vais chercher et tu me diras, on pourras les transformer après si tu préfères. »
« D’accord »
« Ah, important ! Au bout d’un moment, ta boite à chagrin va peut-être être pleine ! Alors il faudra la vider. Je te propose soit de faire brûler ce qu’il y a dedans – mais tu demandes à un de tes parents de surveiller sans lire ce que tu as mis si tu ne le veux pas – ou de les jeter dans une poubelle à recycler, comme ça tes chagrins aussi vont pouvoir s’en aller et devenir autre chose que des chagrins ! »
« Ah oui ! »

Je ne sais pas si ses boîtes se sont remplies, mais je sais que depuis il exprime ses émotions beaucoup plus librement et est devenu plus calme !
J’ai bien sûr du prévenir ses parents de l’existence de ces boîtes tout en leur faisant promettre de respecter leur confidentialité et de laisser l’enfant leur en parler ou non.
________________________________________________________

Une petite famille en vacances…

Deux enfants d’environ 5/7 ans.
Deux histoires avec des difficultés à exprimer et une propension classique à transformer cela en violence physique et/ou verbale ou en refoulement de leurs besoins légitimes.
Isa saute sur l’idée des boîtes pour faire un ateliers !

Alors : « atelier boîtes » au programme !
A nous les courses (c’est fun ça aussi !!!!) et à eux les blouses !!
Boîtes à décorer, peindre, personnaliser avant tout ! Ce sera bel et bien les leurs avec ce qu’ils investissent déjà en elles !

Atelier Boites

Le but de ces boîtes est exposé simplement mais clairement.
Ils comprennent et n’opposent visiblement pas de résistance.

Peinture, titre de la boite, collages… libre choix des couleurs, de l’agencement, de l’ordre de confection si ce n’est les contraintes liées au séchage et compagnie !

Atelier Boites

Accompagnement, tri et idées… ça donne envie de participer finalement !!!

« Je sais pas comment faire ma boîte à chagrin… » dit, sceptique l’un des enfants.
« Alors, pour toi, quelle couleur pourrait d’inspirer du chagrin, des doutes, de la peur ? Ou alors, de quelle couleur aurais-tu envie d’entourer tes chagrins comme pour les apaiser, les consoler ? »
Ce sera bleu, blanc, rouge… (pourquoi pas !).
L’idée n’est pas de tout décortiquer mais de créer, de mettre en mouvement et d’aller au bout de la confection de ces boîtes ! Quitte à cogiter après !

Atelier Boites Marianne
(étapes et animation pour garder le rythme !!!)

Je surprends un des deux enfants à faire un câlin à sa boîte à bonheur en cours de fabrication ! « C’est ma boîte… ! » dit-il comme on berce un enfant avec tendresse et fraîcheur…

Le plus grand sera très appliqué dans la structure de ses dessins et collages et nous observerons un « couac » à un endroit, comme un indice à conserver sur son histoire délicate d’enfance… Son chagrin est un peu comme une place déserte où l’on se castagne, son bonheur est riche et nature !
Le plus jeune construit sa décoration au fur et à mesure de chaque pas ! Un peu de nature, pas mal de cérébral… ça lui ressemble ? Son bonheur est jaune, son chagrin est noir ; pas de confusion possible, monsieur est un peu tranché du caractère on dirait !!!

Atelier Boites

Serviront, serviront pas ?
L’important est le message de fond et j’espère toujours qu’il passe, qu’il est une graine « libératrice » qui grandira au mieux…

__________________________________________________________

Variante pour les adolescents lunatiques (… !)

Boîte à Humeurs

4 faces personnalisables, 4 « humeurs smileys »
Et la possibilité de confier son humeurs sans la dire !!!

Les commentaires sont clos.